Par - - 2 Commentaires
  

Hope-City_Ghana1

Lancé en mars 2013 par le président ghanéen John Mahama, le projet Hope City est un parc technologique (tech city) qui sera construit d’ici 2016 au Ghana, à Prampram à une demi-heure en voiture de l’ouest ­d’Accra. Il est entrepris par RLG Communications en collaboration avec le gouvernement ghanéen et d’autres investisseurs à l’image de Silicon Valley.

Hope City- Gh

HOPE City est l’acronyme de “Home, Office, People & Environment”. C’est une œuvre architecturale du cabinet italien Open Building Research (OBR), qui abritera six tours de différentes dimensions, une tour de 270m hauteur (75 étages, la plus élevée en Afrique), deux tours de 216m (60 étages) et trois tours de hauteur 152m (42 étages).

Roland_Agambire1_1_jpg_410x270_upscale_q85

Le promoteur de ce projet, Roland Agambire, Président du groupe Agams Holdings et Directeur Général de Rlg Communications en indiquant que sa compagnie a signé des accords avec Microsoft et le Groupe GUMA l’Afrique du Sud pour leur appui nécessaire, a également déclaré que le projet Hope City a été inspiré par les structures d’une maison traditionnelle dans le nord du Ghana où il a grandi.

Hope City permettra d’avoir la plus grande usine d’assemblage dans le monde pour assembler divers produits au-delà d’un million par jour. Elle comprendra une université informatique, un quartier résidentiel, un hôpital, ainsi que des infrastructures sociales et sportives. Elle pourrait accueillir 25.000 habitants et créer des emplois pour 50.000 personnes.

Pour Roland Agambire, son entreprise investit dans Hope City dans le but de rendre le Ghana très compétitif au niveau mondial. Il espère ainsi réaliser un rêve fou et un modèle de business qui sera bénéfique non seulement pour le Ghana et l’Afrique mais aussi pour tous les autres pays.

Plans du projet à consulter en ligne sur http://www.afritecture.org/architecture/hope-city.

 

Acheter nos produits geek-friendly